RÉSIDENCE TEMPORAIRE AU CANADA

RÉSIDENCE TEMPORAIRE AU CANADA

Ceux qui souhaitent venir au Canada pour visiter, étudier ou travailler pendant une période limitée peuvent obtenir un visa de résidence temporaire.

Les quatre principaux types de visas temporaires sont :

  1. les visas de résident temporaire (alias visas de visiteur),
  2. les permis d’études,
  3. les super visas
  4. les permis de travail .

Ces types de visas sont généralement demandés dans les bureaux des visas canadiens à l’étranger et peuvent être renouvelés à partir du Canada. La durée de leur validité dépend du type de visa et du motif du séjour temporaire au Canada.

VISAS DE RÉSIDENT TEMPORAIRE (VISITEUR)

Les personnes qui souhaitent simplement visiter le Canada pour affaires ou pour le plaisir peuvent avoir besoin d’obtenir un visa de résident temporaire avant de le faire. Les citoyens de certains pays sont exemptés de cette exigence, mais la plupart ne le sont pas. Ces visas peuvent être à entrée unique ou à entrées multiples et permettent généralement à un visiteur d’entrer et de rester au Canada jusqu’à 6 mois à la fois. D’une manière générale, lors de l’évaluation d’une demande de visa de résident temporaire, les autorités de l’immigration examineront le but de la visite, si le demandeur dispose de fonds suffisants pour subvenir à ses besoins pendant son séjour et s’il est susceptible de retourner dans son pays d’origine à la fin de leur visite. Si le demandeur de visa a une bonne raison de vouloir venir au Canada et répond par ailleurs aux critères pertinents, alors il sera probablement approuvé. cependant,
Lire la suite

Pour ceux qui souhaitent faire une demande de visa de résident temporaire au Canada, notre cabinet peut vous aider dans le processus en veillant à ce que la demande soit correctement documentée. De même, si vous êtes au Canada avec un visa de résident temporaire et que vous souhaitez le renouveler afin de prolonger votre séjour au Canada, nous pouvons vous aider dans tous les aspects de ce processus. Veuillez nous contacter pour plus d’informations.

PERMIS D’ÉTUDES

Ceux qui souhaitent étudier dans une école canadienne, par exemple dans un collège ou une université, peuvent demander un permis d’études qui permettra au demandeur de rester au Canada en tant que résident temporaire pour la période de ses études. Par exemple, une personne qui a été acceptée dans un programme universitaire de trois ans peut être en mesure d’obtenir un permis d’études valide pour trois ans. Pour être admissible, le demandeur doit avoir été officiellement admis dans une école canadienne et être en mesure de prouver qu’il dispose de fonds suffisants pour payer ses études et ses frais de subsistance pendant son séjour au Canada. Les demandeurs doivent également prouver à la satisfaction des autorités d’immigration qu’ils quitteront le Canada à la fin de leur séjour autorisé.

L’obtention d’un permis d’études au Canada peut permettre à l’étudiant de passer éventuellement à la résidence permanente au Canada. À cet égard, une fois que l’étudiant a terminé avec succès son programme d’études au Canada, il peut alors demander un permis de travail post-diplôme valide jusqu’à trois ans. Ce permis de travail permettra à l’ancien étudiant de rester au Canada et de travailler à temps plein pour n’importe quelle entreprise. Si l’ancien étudiant est en mesure d’acquérir au moins un an d’expérience de travail qualifié à temps plein, il peut alors être admissible à présenter une demande de résidence permanente dans le cadre de la Catégorie de l’expérience canadienne ou d’autres programmes fédéraux ou provinciaux.
Lire la suite

SUPER VISA

Un super visa est un type de visa de visiteur qui permet aux parents ou aux grands-parents de citoyens canadiens et de résidents permanents de visiter le Canada jusqu’à deux ans à la fois. Ce sont généralement des visas à entrées multiples de 10 ans. Pour être admissible à un tel visa, l’enfant ou le petit-enfant canadien doit prouver qu’il dispose d’un revenu suffisant pour financer la visite, et les parents ou grands-parents en visite doivent passer un examen médical et souscrire une assurance médicale privée. En dehors de cela, les autorités de l’immigration appliqueront la même évaluation de la demande de visa que pour les visas de visiteur, par exemple en déterminant si le parent ou les grands-parents sont susceptibles de retourner dans leur pays d’origine à la fin de leur visite.

À cet égard, les autorités d’immigration examineront des facteurs tels que si le demandeur a des biens et d’autres membres de sa famille dans le pays d’origine, est employé là-bas ou a une autre raison pour laquelle ils retourneraient chez eux. La stabilité économique et politique du pays d’origine sera également un facteur à considérer, puisque les parents ou grands-parents d’un pays instable peuvent ne pas souhaiter y retourner une fois admis au Canada. À condition que les autorités de l’immigration soient convaincues que le demandeur répond à tous les critères et sont susceptibles de se conformer aux règles liées à leur séjour, elles délivreront le Super Visa.

PERMIS DE TRAVAIL

Les permis de travail sont généralement demandés à l’extérieur du Canada. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une condition préalable à l’obtention d’une offre d’emploi d’une entreprise canadienne et à l’approbation de cette offre d’emploi par les autorités fédérales des ressources humaines avant qu’un visa ne soit délivré par Citoyenneté et Immigration Canada.

Certains types de travail au Canada n’exigent pas qu’une personne obtienne un permis de travail. Les étudiants étrangers sont un exemple de ce type d’exemption. Un ressortissant étranger au Canada avec un permis d’études peut travailler à temps partiel sans avoir besoin d’obtenir un permis de travail.

Lorsqu’un permis de travail est requis, il est parfois possible d’obtenir le permis de travail sans avoir à obtenir au préalable l’approbation des autorités des ressources humaines. Les types de permis de travail exemptés de la validation des ressources humaines comprennent les permis de travail pour les conjoints d’étudiants et de travailleurs étrangers. Les entrepreneurs, les personnes mutées à l’intérieur de l’entreprise et les autres personnes dont l’emploi apportera un avantage important au Canada peuvent également obtenir un permis de travail dans cette catégorie. De plus, il existe une exemption spéciale pour les étudiants étrangers qui ont terminé un programme d’études au Canada. Ces étudiants peuvent demander un permis de travail post-diplôme ouvert valable jusqu’à trois ans.

De plus, certaines catégories de travailleurs de certains pays ne nécessitent pas d’approbation des ressources humaines. Les citoyens des États-Unis et du Mexique peuvent demander un permis de travail en vertu de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) s’ils sont des professionnels, des visiteurs commerciaux, des personnes transférées à l’intérieur d’une entreprise, des commerçants ou des investisseurs. Les citoyens de pays signataires d’autres traités tels que l’Accord général sur le commerce des services (AGCS) et l’Accord de libre-échange Canada-Chili (ALECC) peuvent également bénéficier de ce type de permis de travail sans approbation de RHDCC.

    DEMANDER UN RAPPEL