CATÉGORIE DE L’EXPÉRIENCE CANADIENNE

La Catégorie de l’expérience canadienne (CEC) est un programme d’immigration qui permet aux personnes qui ont travaillé au Canada pendant au moins un an d’immigrer de façon permanente. Le CEC fait partie du système d’immigration Entrée express du Canada .

Le gouvernement du Canada reconnaît le vaste bassin de travailleurs talentueux qui travaillent déjà au Canada et souhaite qu’ils deviennent des résidents permanents. Il s’agit de personnes et de familles qui se sont enracinées et ont fait des plans pour l’avenir au Canada.

De plus, les candidatures dans la catégorie CEC sont évaluées selon les critères de réussite ou d’échec selon les critères décrits ci-dessus. Il n’y a pas de système de points et il n’y a aucun pouvoir discrétionnaire de la part d’un agent d’immigration.

Qui est admissible au Programme de la catégorie de l’expérience canadienne?

Pour être admissible au CEC, un candidat doit avoir au moins 12 mois d’expérience de travail qualifié à temps plein (ou une quantité équivalente à temps partiel) au Canada. L’expérience de travail au Canada doit avoir été acquise au cours des trois années précédant la date de la demande.

Le CEC n’est pas une option pour les ressortissants étrangers qui n’ont pas d’expérience de travail récente au Canada.

Exigences de la catégorie de l’expérience canadienne

Afin de compter vos 12 mois d’expérience de travail au Canada pour votre demande de CEC, celle-ci doit remplir les conditions suivantes :

  1. Être obtenu au Canada dans les 36 mois précédant la date de soumission de la demande électronique de résidence permanente (eAPR).
  2. Vos tâches professionnelles au Canada relèvent du niveau de compétence 0, A ou B du code CNP .
  3. Avoir une expérience de travail rémunérée et légalement acquise au Canada.

Un candidat ne peut pas compter l’expérience de travail acquise pendant ses études à temps plein au Canada. 

L’expérience de travail requise ne doit pas provenir d’un travail indépendant, même si le travail indépendant est qualifié et documenté. Tous les candidats sont tenus de fournir une preuve satisfaisante de leur expérience de travail au Canada, y compris le fait qu’ils étaient dans une relation employeur-employé pendant leur période d’expérience de travail admissible.

L’expérience de travail peut être dans n’importe quelle profession qualifiée, il n’est pas nécessaire de travailler dans le même domaine que le sujet d’études antérieures au Canada. L’expérience peut être avec plusieurs emplois et/ou avec plusieurs employeurs, et n’a pas besoin d’être continue,

En plus de l’exigence d’expérience canadienne, la CEC a plusieurs autres critères d’admissibilité qui doivent être remplis afin de soumettre :

  1. Langue : Atteindre un niveau 7 des niveaux de compétence linguistique canadiens (NCLC) lors d’un test de langue anglais ou français approuvé pour les emplois de niveau de compétence 0 ou A de la CNP. Atteignez un NCLC 5 pour les emplois NOC B.
  2. Résidence au Canada : Avoir l’intention de vivre à l’extérieur de la province de Québec.

À condition qu’un candidat réponde à ces exigences, il sera admissible à soumettre un profil Entrée express pour le programme de la Catégorie de l’expérience canadienne. Cependant, les candidats doivent noter qu’ils doivent satisfaire aux exigences d’admissibilité de base du Canada. Certaines infractions criminelles et conditions médicales peuvent rendre une personne interdite de territoire au Canada .

Puis-je postuler au programme de la Catégorie de l’expérience canadienne depuis l’extérieur du Canada?

Oui. Tant que vous remplissez les conditions d’éligibilité de base pour le CEC comme mentionné ci-dessus, vous pouvez postuler de n’importe où dans le monde.

Une preuve de fonds est-elle requise pour la catégorie de l’expérience canadienne?

La preuve de fonds n’est pas une exigence du programme CEC. Vous ne serez pas tenu de fournir des documents concernant vos finances.

CONDITION DE STATUT JURIDIQUE

L’expérience de travail doit avoir été acquise alors que le demandeur avait le statut légal de résident temporaire en tant que travailleur. Les candidats résidant au Canada doivent avoir le statut légal de résident temporaire au moment où ils présentent la demande, mais n’ont pas besoin d’avoir un emploi. Ceux qui ont quitté le Canada mais qui satisfont aux exigences ci-dessus peuvent toujours présenter une demande en vertu de la CEC.

PERMIS DE TRAVAIL DE TRANSITION

Une fois déposée, la demande de CEC prendra environ un an à traiter, en fonction de la charge de travail et des priorités des autorités de l’immigration. Ceux qui souhaitent continuer à travailler au Canada pendant le processus de demande peuvent demander un permis de travail « de transition » ouvert, à condition que leur demande de CEC ait été reçue par les autorités de l’immigration et qu’ils demandent le permis de travail de transition avant l’expiration de leur permis de travail actuel.

 

    DEMANDER UN RAPPEL