Entrevues Immigration

Entrevues avec IRCC et l’ASFC

Il est important de noter que chaque expérience d’entrevue est différente et dépend en grande partie des circonstances de l’entrevue, de la personne présente et de l’agent de l’ASFC/IRCC. Néanmoins, ce qui suit est un résumé général de ce à quoi vous pouvez vous attendre.

Entrevues aux points d’entrée

Un agent de l’ASFC (ou deux agents) mènera une entrevue aux frontières et aux aéroports en deux parties. La première consiste à examiner vos documents officiels. Ils vous demanderont de voir votre passeport, vos visas et vos documents de voyage ainsi que ceux des membres de votre famille voyageant avec vous pour s’assurer que vous êtes autorisé à entrer au Canada. Ils poseront également des questions sur votre santé ainsi que d’autres questions génériques concernant les antécédents criminels, la durée de votre séjour, si vous êtes déjà venu au Canada et les circonstances de votre départ. La deuxième partie de l’entrevue est un examen de tous les articles que vous apportez au Canada. L’agent de l’ASFC vous demandera si vous apportez quelque chose avec vous au Canada. Si vous l’êtes, ils veilleront à ce qu’aucun d’entre eux ne soit interdit, tels que les animaux ou les plantes vivants, les armes à feu, les munitions, les feux d’artifice, la viande, les produits laitiers, les fruits, des légumes ou des articles d’espèces menacées. Si vous êtes honnête, autorisé à entrer au Canada et ne transportez aucun objet interdit, ces entrevues se terminent assez rapidement. Cependant, si un problème survient, une enquête secondaire peut être lancée par l’agent et vous pouvez vous voir refuser l’entrée dans le pays.

Entrevues menées par l’ASFC au pays

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l’ASFC peut demander votre présence pour une entrevue. La liste ci-dessous n’est pas une liste exhaustive de toutes les circonstances possibles dans lesquelles l’ASFC peut vous demander d’assister à une entrevue

Certaines raisons incluent de vous fournir une demande d’évaluation des risques avant renvoi ou une décision sur cette demande. Ils peuvent également demander votre présence pour remplir un rapport en vertu de l’article 44 (également appelé rapport d’interdiction de territoire). Si vous perdez votre statut au Canada (ou si vous n’avez jamais eu de statut), vous pourriez être invité à vous présenter à une entrevue avec l’ASFC. Ils peuvent également vous demander d’apporter des documents avec vous tels que des passeports valides et/ou expirés pour vous et toutes les personnes à votre charge, une carte d’identité de certificat de naissance, une carte OHIP, une carte d’assurance sociale, une preuve de toute affaire devant la Commission de l’immigration et du statut de réfugié ou la Commission fédérale. Cour, tout autre document émis par le gouvernement du Canada, tout document en matière criminelle. Lors de l’entretien, diverses questions vous seront posées, confirmant votre identité, vos antécédents d’immigration, vos activités actuelles, statut au Canada et le statut de tout appel que vous avez. Ils vous poseront des questions sur toute famille que vous avez dans le pays.

Si vous avez déjà reçu une mesure de renvoi (par la Commission de l’immigration et du statut de réfugié, par exemple), une entrevue sera généralement demandée pour faciliter votre renvoi. Lors de l’entretien, ils peuvent vous demander de venir pour un autre entretien et d’acheter des billets et de les apporter à l’entretien suivant. Les billets doivent être à ou avant une date sur le bon de retrait.

Si l’agent de l’ASFC croit que vous ne vous présenterez pas à l’entrevue, il peut vous détenir et faciliter votre renvoi. Sinon, si une mesure de renvoi n’a pas été émise, l’ASFC peut vous appeler pour une entrevue et vous délivrer une mesure de renvoi lors de l’entrevue. Pour ces entrevues, vous êtes autorisé à amener un avocat à l’entrevue, mais il appartient à l’agent de l’ASFC de permettre à l’avocat de rester dans la salle d’entrevue.

Le contenu et l’expérience d’une entrevue avec l’agent de l’ASFC dépendent en grande partie de votre situation. Ils ne sont pas tous positifs ou négatifs. Cependant, un thème cohérent dans toutes les interviews est de fournir des réponses véridiques et d’apporter toute documentation qui vous est demandée si possible.

Entrevues menées par IRCC

Lorsque vous présentez une demande d’entrée au Canada, vous devrez peut-être vous présenter à un bureau d’IRCC devant un agent des visas qui vous posera des questions et évaluera votre demande. Bien que les entrevues soient le plus souvent convoquées pour les demandes de parrainage de conjoint, IRCC peut demander une entrevue pour toute demande. Les entrevues peuvent avoir lieu au Canada ou à l’étranger. Lorsque vous recevez une lettre sollicitant votre présence pour un entretien, vous êtes tenu d’y assister. Si vous ne pouvez pas y assister, vous devez en informer IRCC et fournir une explication avant la date de l’entrevue. À ce moment-là, ils reporteront votre entrevue à un autre jour. Vous pouvez le faire en envoyant une lettre au bureau d’IRCC qui a fixé votre rendez-vous ou en remplissant un formulaire Web en ligne. Si vous manquez l’entretien,

Le temps dont vous disposez pour communiquer avec IRCC est indiqué dans la lettre qu’IRCC vous a envoyée avec les renseignements sur l’entrevue. Vous pouvez informer IRCC des raisons pour lesquelles vous avez manqué le rendez-vous par lettre ou en utilisant le formulaire Web en ligne. Si vous omettez d’informer IRCC des raisons pour lesquelles vous avez manqué l’entrevue dans le délai prescrit, votre demande peut être fermée et vous devez présenter une nouvelle demande. IRCC peut également vous demander d’apporter certains documents avec vous à l’entrevue, tels que des passeports, des pièces d’identité et toute autre preuve qu’il juge pertinente pour votre demande.

Lors de l’entrevue, l’agent peut poser des questions génériques telles que les raisons pour lesquelles vous souhaitez déménager au Canada, les opinions religieuses, les loisirs, l’emploi et l’éducation. L’agent des visas posera également des questions adaptées à votre demande. Par exemple, si vous avez demandé le parrainage de votre conjoint, ils vous poseront des questions pour s’assurer que votre mariage est authentique. Ces questions peuvent couvrir quand vous et votre conjoint vous êtes rencontrés, des détails sur la vie et la famille de l’autre, ainsi que si vous avez consommé la relation. Il est important de noter que l’agent prendra très probablement des notes pendant l’entretien et que tout ce que vous direz pourra être utilisé pour prendre une décision dans votre candidature. Il est donc important que vous répondiez honnêtement. Si l’agent pense que vous ne dites pas la vérité, votre demande peut être refusée et vous avez peut-être fait une fausse déclaration, ce qui entraîne une interdiction du Canada pendant 5 ans. La préparation fait une grande différence. 

    DEMANDER UN RAPPEL